Star Wars VII/VIII/IX – Une trilogie du coté obscur de la Force ?

*Cet article contient bien évidemment des spoilers, vous êtes prévenus, les déferlements de haine et déchaînements de colère vous menant au coté obscur de la Force suite à votre lecture ne seront, en aucun cas, tolérés et seront stoppés net par notre maîtrise de l’art jedi.*

Une trilogie houleuse ? Le mot est faible ! C’est un véritable raz-de-marée qui a envahi la planète entière à la sortie de chaque nouvel opus de la franchise. Entre critiques loin d’être douce avec les films et remise en question de toute une saga sur les réseaux sociaux, difficile de nier qu’ils ont fait parler d’eux. Ce n’est pas fini, parce que je suis bien décidé à parler d’eux une dernière fois avant de fermer la page de cette postlogie et de passer à la suivante.

Star Wars, l’une des sagas les plus populaire de l’histoire du cinéma, racheté par la firme aux grandes oreilles, il y avait largement de quoi laisser échapper le rire gras de satisfaction de Jabba le Hutt au moment de l’annonce. En effet, la puissance de Disney couplée au génie de George Lucas aurait sans le moindre doute donné lieu à une trilogie fort intéressante. Malheureusement, Disney a endossé le rôle de l’Empereur Palpatine et tel le Comte Dooku qui est sacrifié sans le moindre remords, George Lucas et ses idées pour la nouvelle trilogie se sont fait évincer sans scrupules. A mon sens, il s’agit là de la plus grosse erreur qu’ils pouvaient commettre. Sur le plan logique, il me semble crucial de garder dans le projet celui qui connaît le mieux l’univers, et qui de mieux placé que Georges Lucas, le créateur, le papa de Star Wars pour endosser ce rôle. Je ne dénigre pas les idées pondues dans les scénarios de ces trois films, il y a eu du bon, mais aussi du très moyen, notamment dans le traitement des personnages comme vous pourrez le lire un peu plus loin. Toujours est-il qu’il s’agit là de la plus grosse erreur de Disney selon moi, je précise que je suis au conscient des exigences de Georges Lucas, notamment concernant son implication dans le projet. Une news récente a émis l’hypothèse que la compagnie négocierait le retour de Lucas pour les prochains films. De nouveaux Star Wars avec Georges aux manettes ? L’avenir nous le dira…

Comme dis précédemment, je pense que le point faible du scénario de ces trois films, hormis le fait d’avoir changé l’équipe encore plus souvent que de caleçon, équipe jamais en accord avec ce que faisait la précédente qui plus est, c’est bien le traitement des personnages. Prenons par exemple le cas de notre chère Rey, très charmante et toute mignonne, mais qui a en elle une colère qui ne nous ait pas caché pendant ces trois films, une colère qui l’a fait ressembler énormément au grand Anakin Skywalker. Dans sa construction, je la voyais bien plus basculer du côté obscur pour de bon, s’allier avec son grand-père Palpatine s’ils voulaient absolument le faire revenir, et devenir la vraie méchante de la trilogie. A l’inverse, Kylo Ren aurait gardé cette voie de la rédemption, quittant lui le coté obscur pour parvenir à vaincre une Dark Rey en conclusion de toute cette histoire. A vrai dire, je vais sûrement m’attirer les foudres de la toile en disant une chose pareille, mais Kylo Ren est pour moi le personnage le mieux construit de ces trois films. Libre à chacun de penser qu’Adam Driver incarne bien ou pas ce personnage, mais les moqueries le concernant sont souvent dû à cette dualité du personnage qui oscille entre le bien et le mal et permettez moi de vous dire que c’est ridicule ! Vous avez bien entendus: RI-DI-CULE ! Alors si vous en avez dans le froc, allez lui dire en face de ce que vous pensez de lui et ne venez pas vous plaindre si vous finissez tranchez en deux par un sabre laser. Vous saurez ce que ça a fait à Dark Maul au moins ! (Je me suis un peu emporté non ?)
Je n’aborderais pas spécialement l’écriture de Finn qui partait d’une idée plutôt originale et pleine de promesse, mais qui a fini par être quasi inexistant, endossant simplement le rôle d’un Han Solo qui mène la résistance aux côtés de la princesse. Oui oui, c’est Poe Dameron la princesse ! Plus sérieusement, je pense qu’il y avait beaucoup mieux à faire avec ce stormtrooper repentis, il manque cruellement de profondeur malgré le fait que j’adore John Boyega.

Mais une question se pose tout de même: cette trilogie est-elle un échec ? Économiquement, il est clair que non. La firme a une nouvelle fois engrangé des milliards avec cette trilogie et on la sait tous, dans notre société actuelle, tant que ça fait de l’argent, c’est le principal. C’est un fait, les critiques, aussi bien de la presse que des spectateurs, ne pèsent pas bien lourd quand derrière, tout le monde se rue en salle pour aller les voir. L’épisode VIII: Les Derniers Jedis en avait pris pour son grade, aurait dû avoir un effet sur le suivant à en croire les avis qui défilaient sur les réseaux sociaux. Mais non, ce dernier opus cartonne très bien également et c’est Mickey qui doit avoir le sourire en constatant l’argent qui rentre. Une autre interrogation me vient donc à l’esprit: sommes-nous les pigeons de Disney ? Du moins pour ceux qui n’aiment pas ces films, mais qui sont quand même allés les voir jusqu’au bout. Parce que c’est bien beau de râler pour ensuite donner de l’argent aux victimes de nos critiques…

Je vois cette postlogie plus comme un coup d’essai de la part du géant Disney. Certes, ils ont gagné une somme d’argent considérable, mais ont tenté pas mal de choses, des bonnes et des moins bonnes, qui viennent noircir le tableau. Un film indépendant de la trilogie entre chaque opus était peut-être de trop, poussant Disney à revenir au format du MCU à l’avenir sans aucun doute. Mais notons tout de même que Rogue One était de très bonne facture, que l’offre autour de cet univers ne cesse de s’étendre avec la série The Mandalorian dont on m’a dit le plus grand bien ainsi que celle concernant Obi-Wan Kenobi qui arrive prochainement avec Ewan McGregor de retour dans la peau de mon Jedi préféré. Il peut être agaçant de voir quelques ratés concernant Star Wars, une saga plébiscitée par tout geek qui se respecte, mais l’attente est énorme et c’est aussi ce qui déclenche ces torrents de réactions, aussi bonnes que mauvaises. On n’en a pas eu autant pour Le Fabuleux Destin d’Amelie Poulain malgré la bouse que c’est n’est-ce-pas ? (désolé pour les adorateurs de ce film…).

Ne boudons pas notre plaisir, pleins de projets vont bientôt débarquer et vous comme moi, nous savons que nous serons dans les salles obscures ou devant notre télé pour les voir.

6 commentaires

  1. Dire que tout est à jeter dans cette nouvelle trilogie, c’est faux. J’ajouterais cependant qu’en plus d’un manque de travail des personnages, le changement de team à la réalisation a provoqué de nombreuses incohérences dans la trame de base. C’est flagrant avec le IX, t’as vraiment l’impression que c’est un patchwork qu’on a rajouté pour essayer de rattraper la sauce.
    Je fais partie de ceux qui ont aimé l’épisode 8 et j’ai trouvé le 9 et sa conclusion plutôt pas mal, pourtant je suis sortie de la salle avec une énorme frustration.
    Par contre totalement d’accord avec toi sur le personnage de Kylo Ren qui est vraiment le plus abouti… Même si au départ je n’y croyais pas trop.
    Je disais justement dans la critique que les scénaristes se sont vraiment beaucoup trop concentrés sur REY/REN et pas du tout sur le reste 😉

    Aimé par 1 personne

    • Il est vrai que dans cet article, j’ai abordé principalement les points noirs de cette trilogie, les points à améliorer en quelque sorte. Cependant, tout comme toi, je ne pense absolument pas que tout soit à jeter. Je dirais même que malgré les incohérences dans la trame de base, les petits points négatifs, j’ai pris beaucoup de plaisir à voir ces trois films. Certes, il y a du bon et du moins bon, tout n’est pas parfait et comme je dis dans l’article, ces films font plus office de coup d’essai de la part de Disney à mes yeux. Ils n’ont plus qu’à s’appuyer sur ces films là pour s’améliorer sur les projets suivants.

      Aimé par 1 personne

  2. Je partage cette analyse. Il y a du bon et du mauvais dans ces trois films. De manière générale, l’aspect visuel est bien meilleur que celui de la prélogie. Les effets spéciaux tiennent la route, il y a quelques scènes très spectaculaire et le choix de mélanger décors réels et effets numériques est raccord avec le look de la trilogie originale. Tout le problème est du côté narratif. D’abord, l’absence de vision d’ensemble cohérente et le changement de réalisateurs qui n’arrivent pas à se mettre d’accord. Il y a aussi clairement la volonté de Disney de plaire à la fois aux « vieux » fans et d’attirer le jeune public. Bref, grosse déception.

    Aimé par 2 personnes

    • Le narratif est en effet le plus gros soucis de cette saga, on ne sait pas où ça va, ou ça voulait aller, que ça voulait vraiment nous raconter. On a l’impression de suivre une série type Gossip Girl où les choix concernant le scénario sont fait film après film, sans vue d’ensemble. C’est vraiment dommage, je pense qu’il y avait moyen de faire quelque chose de très bon pourtant…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s