Back to… Dragon Ball Z – Cha La ! Head Cha La !!! (#1)

C’était notre rendez-vous à ne surtout pas manquer alors que nous rentrions de l’école. Les devoirs ? Non, loin d’être notre priorité ! Nous, on profitait du goûter de notre maman et on se branchait sur le nouvel épisode du jour de Dragon Ball Z, espérant secrètement pouvoir réussir un jour à se terrasser l’un l’autre à coup de Kamehameha ou réussir une fusion parfaite ! Ça, c’était il y a plus ou moins quinze ans et aujourd’hui… On replonge ensemble dans l’aventure ! CHA LA ! HEAD CHA LA ! Ouais enfin, à peu près quoi… Bon allez, sans plus attendre, retour sur ce premier épisode d’introduction, début d’un long marathon de près de 300 épisodes.

#1 – Un mystérieux guerrier

Comment t’es arrivé là fiston ?

GregGS

Eh bah pour parler franchement, je m’attendais à bien pire ! Étonnement, après avoir regardé Violet Evergarden et Erased en fin d’année dernière on sent clairement une animation datée mais qui passe cependant toujours comme une lettre à la poste ! Rien à voir avec Les Chevaliers du Zodiaque par exemple qui semble sortir tout droit d’une autre époque.

Finalement, le plus gros obstacle à cet épisode, c’est bien de nous faire passer Radditz pour une redoutable menace. Franchement, quand on sait ce qui attend Sangoku et ses amis par la suite, on ne peut que esquisser un sourire en coin lorsqu’un certain Piccolo nous vante la puissance phénoménale de ce dernier lorsqu’il le rencontre. A vérifier d’ailleurs, mais je pense que Piccolo doit être le personnage qui s’étonne le plus de fois de la puissance de ses adversaires…

Sinon, on notera également sur ce premier épisode un narrateur que j’avais complètement oublié pour ma part mais qui fait clairement le taff pour offrir un peu de dramatique et de suspense en fin d’épisode. C’est pas grand chose mais ça joue dans la qualité de cet épisode d’introduction et plus généralement dans la série. 

« Tentative de générique de fin » – Bon ok j’abandonne, c’est bon !…

En bonus, les réactions de ma petite femme pendant ce premier épisode découverte pour elle de Dragon Ball Z :
 » Oh non ! Le pauvre fermier il l’a tué… Il est mort… »
 » Oh il est trop mignon le petit garçon ! On a trop envie de le protéger ! » (Je savais que Sangohan ferait un malheur !)
 » C’est le frère de qui alors ce méchant ? Ah ! … C’est le frère du bonhomme vert !? »

KS

Ce générique mes amis ! CE GE-NE-RIQUE ! On ne connaît pas les paroles mais rien à foutre, on chante en yaourt ! 🎵 CHA LA ! IN CHA LA ! 🎵 (Ouais je balance de l’arabe dans DBZ moi ! Un problème ?). Les premières notes de musiques durant les premières scènes reviennent très vite également, je me suis surpris à les siffler alors que je pensais les avoir oublier pour la plupart, la nostalgie est déjà de retour.

Outre le fait que dans le monde de Dragon Ball Z, les terriens laissent un gamin se jeter du toit d’une maison dans une botte de foin, un comportement parental tout à fait fréquent, la première scène forte est sans nul doute l’arrivée de Radditz ! Et Dieu qu’il a la classe ! Je ne me souvenais absolument pas de lui comme ça. Je l’ai trouvé vraiment cool et il faut bien l’avouer, tuer un pauvre homme deux minutes seulement après son arrivée, c’est quand même vachement bad-ass. Il n’avait pas qu’à lui tirer dessus en premier aussi…

On retiendra quand même les très brèves images sur le passé de Sangoku, importante pour la suite où le sujet sera bien plus développé.

Le point noir par contre, c’est quand même Sangohan qui est énervant à souhait quand il se met à chouiner… Ça dure combien de temps déjà avant qu’il devienne un peu plus stylé ?

La nostalgie est là, la hype aussi, si je m’écoutais je serais déjà en train de regarder les épisodes suivants et je ne serais pas en train d’écrire ces lignes !

« Mais qui peut-être ce Radditz ? Est-il un redoutable combattant comme le souligne KS ou un monstrueux ennemi très surestimé selon GregGS ? Les pleurnicheries de Sangohan auront-elles raison de KS et lui feront-il abandonner le marathon ? GregGS et KS arriveront t-ils a mettre leur nostalgie de côté pour enfin apprendre les vrais paroles ? Une chose reste absolument certaine, la paix relative sur Terre pour Sangoku, KS, GregGS et ses amis semble en grand danger ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s