Itinéraire d’un noob – Rocket League – En progrès ?

Il y a peu (4 mois quand même, n’abuse pas mec !), je me suis lancé le défi de m’améliorer au jeu Rocket League, de ne plus jouer comme un débutant, d’apprendre les techniques qui me permettront de passer un cap dans ce jeu. Mais où en suis-je dorénavant ? Suis-je toujours un gros noob ? Réponse tout de suite !

Et la réponse est la suivante : OUI ! Je suis toujours une grosse merde à ce jeu ! 

Mais revenons un peu plus en détails sur ce qui s’est passé sur Rocket League ces derniers mois me concernant. Pour commencer, je me devais absolument de trouver un programme d’entraînement pour m’améliorer, pour ne pas me contenter de jouer des matchs encore et encore dans l’infime espoir que cela me fasse progresser. La première étape fut donc de maîtriser ce que l’on appelle le dribbling, une technique consistant à garder le ballon sur le toit de la voiture afin de la contrôler et de l’emmener où bon vous semble.

Est ce que j’ai réussi à maîtriser cette technique ? PAS DU TOUT ! Cela paraît pourtant tellement simple quand on regarde les joueurs pros, mais c’est en vérité d’une complexité titanesque. Pour tout vous avouer, j’ai même changé de voiture quand le désespoir a lentement pris possession de mon âme, une manœuvre qui n’aura pas eu le moindre effet. Cela dit, il existe un Dribbling Challenge qui permet s’entraîner essentiellement à cet exercice donc pas de panique, j’ai quand même progressé, je suis capable de garder le ballon sur le toit de la voiture en ligne droite, mais quand il s’agit de tourner avec, ou de la réceptionner directement sur le toit, c’est une tout autre histoire…

Je ne vous cacherais pas cependant que la lassitude m’a vite gagné à force de faire le même exercice et de progresser à une vitesse d’escargot. Je me suis donc concentré également sur les Aerials, un autre compartiment du jeu à maîtriser pour parfaire les bases de Rocket League. Étonnamment, c’est sûrement le domaine où j’ai le plus progressé. Ne nous enflammons pas tout de même, je parle juste d’une meilleure maîtrise de mon véhicule dans les airs, d’un meilleur timing pour aller toucher le ballon avant mon adversaire, mais cela reste encore très perfectible par rapport au niveau que je souhaiterais atteindre. D’ailleurs, il existe également un Air Challenge pour s’améliorer qui consiste à contrôler sa voiture dans les airs tout en la faisant passer dans un circuit d’anneau. Bien plus complexe qu’il n’y paraît. C’est le genre d’exercice où tu t’enflammes quand tu passes les deux premiers niveaux et tu finis par pleurer quand les choses sérieuses commencent.

Je vous passe les détails des statistiques qui sont sensiblement restés les mêmes qu’à mes débuts, je suis rang bronze dans tous les modes de jeu. Finalement, mon niveau n’a pas encore assez augmenté pour me permettre de grimper en rang. Il faudrait également que je sois plus assidu, que je joue beaucoup plus régulièrement pour me permettre de progresser plus rapidement, mais la vie de tous les jours ne le permet pas tout le temps. Mais je l’aurais un jour ! Je vous promets que cette chronique s’appellera un jour : Itinéraire d’un semi-noob !

HS: J’aurais aimé pouvoir vous faire des gifs de mes sessions de jeu pour illustrer mes propos, mais je n’y suis pas parvenus pour le moment. J’y travaille encore pour les prochains articles de cette chronique afin d’avoir une meilleure visibilité sur mes faibles, très faibles mêmes, progrès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s